Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 17:48
Les travaux dans la salle de bain ont eu lieu durant l'été 2008 juste avant l'emménagement.
La pièce est située au 1er étage de la maison, juste à côté d'une chambre à coucher. Elle a la forme d'un carré de côté 3.30m avec une fenêtre (vétuste) donnant au Nord, une porte donnant sur le palier et une autre donnant un accès direct à la chambre.
Cette salle de bain dispose d'un lavabo et une baignoire. Elle est non-isolée et sans ventilation. Un lino recouvre le parquet. A droite du lavabo se trouve un conduit de cheminée très gênant...

ancienne salle de bain

Le challenge : installer une nouvelle baignoire, un wc, deux vasques, une douche et un maximum de rangement... (Ahhh les femmes !!!)

On commence par retirer la faïence murale :


Puis on démonte la baignoire en fonte (très lourde...) qu'il a fallu évacuer ....... heureusement que les escaliers sont recouverts de moquette, on a pu la faire glisser sur les marches pour la descendre. Un conseil demandez de l'aide  (masculine)... Merci Phil.... :-) L'idéal étant d'habiter proche d'un club d'haltérophilie...

vieille baignoire en fonte
La baignoire ainsi que la tuyauterie en cuivre ont été vendus à un ferrailleur (euhh récupérateur de métaux ... ), on a pu en retirer un resto pour deux !

Tout ça fait pas mal de déchets qu'il a fallu évacuer en déchetterie...
gravats salle de bain

Le conduit de cheminée était vraiment trop gênant..... la bataille contre le marteau-perforateur est engagée (on en trouve à pas cher... un conseil : choisir un modèle bas de gamme .. de toute façon, la probabilité est forte pour que vous ne vous en serviez que pendant la période de garantie...)

conduit de cheminée gravats

En fait le conduit a perdu...

conduit de cheminée gravats
C'est lors de l'évacuation des gravats par les escaliers (faute de goulotte) que je me suis rendu compte que les briques, c'est lourd !!!




Repost 0
Published by akpulko - dans Salle de bain
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 17:40
Durant la vague de froid de janvier 2009, nous avons décidé de refaire l'isolation des combles perdus.
Ceux-ci n'étaient isolés qu'avec 5 cm de vieille laine de verre toute tassée et recouverte de poussiere... de plus le pare-vapeur n'était pas du bon côté, ce qui pouvait favoriser l'apparition de condensation si le point de rosée est atteint... Certains endroits n'étaient pas recouverts, ce qui expliqua tout à coup les taches de moisissures observées au plafond d'une des pièces du dessous !

isolation combles perdus rampants
Il a fallu d'abord tout enlever et nettoyer.
La nouvelle laine de verre de 20 cm d'épaisseur avec pare-vapeur se présente en rouleau. Il faut choisir une épaisseur égale à celle des chevrons. On place alors entre les chevrons les bandes de laine découpées préalablement à la bonne largeur (plus 2-3 cm) avec un couteau à pain. Il faut absolument placer le pare-vapeur en kraft côté chaud.

isolation combles perdus rampants
Le tout est alors recouvert d'une nouvelle couche de 20 cm, mais cette fois-ci, les bandes sont perpendiculaires aux précédentes (couches croisées). Le croisement permet de limiter au maximum les ponts thermiques et donc d'assurer la continuité de l'enveloppe isolante. Il faut prendre soin de déchirer le pare-vapeur à plusieurs endroits.

Cette couche de 40 cm de laine de verre assure ainsi une résistance thermique R = 10 m².K/W, soit quasiment le double de la préconisation de la réglementation thermique RT2005. On est dans les standards des maisons passives pour l'isolation du toit. Ne pas hésiter pour une aussi forte épaisseur si c'est possible (chez nous pas de contrainte d'espace...) : le coût est inférieur à 400 euros pour 14 rouleaux (4.5m*1.2 m) en profitant des soldes ou promos des grandes surfaces de bricolage.

Le gain thermique est immédiat, on a pu gagner environ 3 à 4 degrés dans la chambre du dessous pour une puissance de chauffe équivalente. La consommation  électrique s'en est aussitôt ressentie et j'estime à environ 2 hivers le temps d'amortissement de l'isolant. Mais c'est sans compter le confort apporté par une température plus élevée et répartie de manière plus homogène dans la pièce.

Je ne regrette vraiment pas ces 5 soirées de travail sous les toits et dans la poussière !


Repost 0
Published by akpulko - dans Isolation-énergie
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:57
Voilà c'est parti, voici une description de la rénovation de notre chambre à coucher.
La pièce est d'environ 16 mètres carré au 1er étage de notre maison. Un couloir d'un mètre de large longe cette pièce. Nous avons décidé de créer une ouverture dans une cloison pour en faire un dressing accessible directement de la chambre.
Voici le couloir :

puis l'ouverture vers la chambre :

L'ouverture a été faite au lapidaire (hummmm, vous avez dit " poussière"... ?), puis démontage brique par brique.
Après avoir disposé un chevron en bois, une mince bande de placo est alignée pour rendre le côté du mur un peu plus propre... les trous sont bouchés au MAP.


Après avoir détapissé les murs et le plafond, vient le temps de l'enduit.... je mets d'abords une très fine couche de MAP, ca colle bien (c'est fait pour ca....) et ça améliore du coup l'accrochage de l'enduit. Après un premier ponçage, une couche d'enduit pour bande à joint, c'est plus liquide et agréable à enduire. Après un deuxième ponçage, je termine par un enduit de lissage très fin et très liquide. C'est très facile à poncer (quasiment avec la main...) et le fini est impeccable.

La moquette de la chambre fortement collée a bien sûr été retirée et le parquet poncé:


On aperçoit la baignoire pour la salle de bain attenante.... Le mur au fond donnant sur l'extérieur, il a été doublé par de la laine de verre (75 mm) avec un système de rail et du placo pour l'isolation thermique.... Malheureusement, pas de photo pour cette étape... (voir cependant l'article sur l'isolation de la salle de bain, c'est kiff kiff !)



Il faut bien sûr prévoir les emplacement des prises électriques, ... du téléphone, réseau, tv,... ansi que le branchement et les interrupteurs pour les volets roulants...

Le parquet est vitrifié !!!

il reste à coller les plinthes... j'utilise des bandes de médium de 11 cm de haut et 10 mm d'épaisseur. Je trouve le chant carré plus esthétique que les chants arrondis des plinthes en pin du commerce...

Les portes de placards....



La pose de corniches en staff :




Le staff, mélange de platre, résine et fibre de verre, est assez sympa ... ça permet de poncer les petits défauts de pose... C'est pas si cher au vu du résultat... On colle corniche et rosace avec de l'enduit cellulosique... du SIM cela s'appelle... avec l'aide d'étais réglables en bois. Voici la nouvelle rosace (diamètre 80 cm), on distingue au fond le coffre à rideau ...





A y est, c'est peint : deux couches de peinture mate acrylique de marque Farrow and Ball pour les murs. Il s'agit de la couleur "Skimming Stone". Les moulures sont faites en blanc satin glycero de marque Little Green .
On distingue aussi une vieille commode en stratifié et un vieux cadre de lit en pin, repeint avec une peinture acrylique satinée Brun Argileu n°1de chez TheKingMerlin, après une sous-couche spéciale stratifiés. Les placards ont été détapissés, isolés, placotés et réenduits, puis retapissés avec de nouvelles plinthes... Pour la commode, j'ai fait de nouvelles poignées en bois car la peinture risque de ne pas tenir sur les anciennes poignées en plastique.



La nouvelle fenêtre en bois double vitrage 4-16-4 avec Argon et son volet roulant électrique :





Elle est pré-peinte... y plus qu'à la peindre en blanc....

Les prises et interrupteurs sont de la série Céliane Titane de chez TheBig, c'est assez cher mais on en trouve à près de 50% de réduc sur le web par rapport aux GSB...


Voici le radiateur électrique à fluide ... C'est le modèle FASSANE de marque Acova...



Un petit détail sur la crémone ancienne récupérée qui a été entièrement décapée, sablée puis repeinte et fixée en apparat sur la fenêtre :


Voilà c'est presque fini (après 10 mois de travaux ........ hehehe)
Voici une vue de l'accès à la salle de bain qui fera l'objet d'un prochain article ....




Repost 0
Published by akpulko - dans Chambre 1er
commenter cet article

Présentation

  • : Rénovation d'une maison de ville
  • Rénovation d'une maison de ville
  • : Les travaux réalisés dans notre nouvelle maison du début du siècle toute en hauteur de deux étages achetée en juillet 2008 ...
  • Contact

Profil

  • akpulko
  • Bricoleur averti qu'il va en baver.

La pensée du jour

"Un petit bing pour l’homme, un grand boum si t’as pas d’étais !... "

Neil, démolisseur.

NDA Good Luck, Mr. Gorsky !

Toutes les pensées du jour...

Partenaires