Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 15:10

Suite des réflexions sur la future cheminée avec quelques éléments glanés ici ou là...

En ce qui concerne les foyers ouverts, le principal attrait est le plaisir de profiter du spectacle du feu. Le problème est le rendement de chauffage très médiocre (inféireur à 20 %), la grande partie des calories s'échappant dans le conduit. Il existe une solution, installer un récupérateur de chaleur !

Il existe des modèles à air tels que celui-ci, distribué par Ecoflamme :

recuperateur-de-chaleur.jpg

ou le modèle Caleco de chez Lorflam :

recuperateur-de-chaleur

Le principe : on les insère dans un foyer ouvert existant. On fait arriver de l'air frais par le dessous, par exemple de la cave, avec une gaine en alu ou inox. L'air récupère alors les calories des braises. Deux sorties d'air chaud gainables sont prévues pour diffuser l'air chaud en partie haute de la hôte. Bien sûr, à aucun moment l'air frais est mélangé avec les fumées qui montent dans le conduit !

On peut très bien ainsi, prévoir une sortie d'air chaud dans la pièce et réserver l'autre sortie pour une autre pièce de la maison.

Je trouve que le système permet de résoudre un des problème des maisons bien isolées et donc étanches avec les foyers ouverts, à savoir l'arrivée d'air frais... Ici l'air frais de la cave ou de l'extérieur est directement préchauffé dans le récupérateur de chaleur avant d'entrer dans la pièce...

Une option possible est d'installer un ventilateur en mode pulsion (c'est quand même plus simple de souffler de l'air frais que d'aspirer de l'air très chaud) pour améliorer la diffusion de la chaleur dans la maison. L'idée est de l'installer dans la cave pour éviter les nuisances sonores du ventilateur et donc souffler dans les pièces sans bruit. Il faudrait prévoir une mise en route automatique, dès qu'un capteur de température détecte le fonctionnement de la cheminée...

Certains systèmes peuvent fonctionner en mode poële, tels que le système polyflam :

10.jpg

Enfin, il existe des récupérateur de chaleur à eau, que l'on peut coupler à une chaudière et un chauffage central, voir un plancher chauffant.

A suivre...

Repost 0
Published by akpulko - dans Cheminée
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 12:13

C'est de saison... une bonne petite fambée devient très tentante ! Malheureusement, toutes les cheminées de la maison ont été détruites par les anciens propriétaires... Il s'agissait de cheminées en marbre noir, typiques des maisons de ville du coin au début du siècle dernier, une par étage. Il reste cependant les conduits (pas très larges : 18x20 cm intérieur).

Dans le salon, le foyer a été détruit et maçonné. Ici on voit l'ouverture réalisée pour inspecter le conduit avant la rénovation du salon :

chemin-e-001.jpg

Pas de trésor malheureusement.... juste quelques kilogrammes de suie et un squellette de pigeon...

Nous avons décidé de garder le conduit, et d'installer une cheminée en marbre d'occasion. Il fut cependant très difficile de trouver LA cheminée qui nous plaisait (style, couleur du marbre, dimensions, prix....).

Autre problème, pouvoir installer un trumeau ancien plus large de 10 cm par rapport au coffrage en brique existant. Il fut décidé d'élargir lors de la rénovation du salon (ici) le coffrage de 5 cm de chaque côté, avec une isolation en laine de roche :

coffrage-laine-de-roche.jpg

Après une bonne année de recherche, notamment sur les sites de petites annonces d'internet, nous l'avons enfin trouvée la cheminée ! celle-ci fût démontée avec soin par les vendeurs et on a pu la récupérer en excellent état:

Cheminee marbre

Bon maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

- on tube, on met un insert ?

- on refait un foyer ouvert ?

En attendant la peau de bête ...

Sondage :

(il faut voter pour voir les résultats...)

 

 

Repost 0
Published by akpulko - dans Cheminée
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 19:18

Aujourd'hui, on commence à carreler le coffrage en bois de la baignoire, réalisé il y a maintenant 2 ans ...

Le panneau de bois latéral a tout d'abord été démonté, puis posé sur deux traiteaux pour travailler plus confortablement.

On commence par découper la trappe de visite à la scie-sauteuse. Pour rentrer la lame, on perce d'abord un trou à chaque angle à la perceuse: 

mosaique coffrage baignoire 1

Voilà, le panneau est passé à la trappe !

mosaique coffrage baignoire 2

La baignoire sera carrelée avec de la mosaïque couleur sable. Les carreaux font 2 cm x 2 cm et malgré tout, quelques découpes sont nécessaires :

mosaique coffrage baignoire 3

Celles-ci sont réalisées à la meuleuse d'angle, équipée d'un disque diamant :

mosaique coffrage baignoire 4

On termine au cutter pour séparer les carreaux :

mosaique coffrage baignoire 5

Avant de coller, il faut être sûr des découpes. On teste ici un angle :

mosaique coffrage baignoire 6

Pour l'instant, on s'en sort pas trop mal finalement....

mosaique coffrage baignoire 7

Mais on en est que là après deux heures !

Repost 0
Published by akpulko - dans Salle de bain
commenter cet article

Présentation

  • : Rénovation d'une maison de ville
  • Rénovation d'une maison de ville
  • : Les travaux réalisés dans notre nouvelle maison du début du siècle toute en hauteur de deux étages achetée en juillet 2008 ...
  • Contact

Profil

  • akpulko
  • Bricoleur averti qu'il va en baver.

La pensée du jour

"Un petit bing pour l’homme, un grand boum si t’as pas d’étais !... "

Neil, démolisseur.

NDA Good Luck, Mr. Gorsky !

Toutes les pensées du jour...

Partenaires