Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 14:02

Voici la suite des travaux de rénovation de la chambre du 2nd étage.

Après avoir installé une ossature métallique et un isolant sur le mur donnant sur l'extérieur, il s'agit aujourd'hui de commencer le placage.

Il ne s'agit pas, bien entendu, de la marque d'affection visant à stopper net de manière délicate la course effrénée d'un adversaire au rugby, mais tout simplement de visser les plaques de plâtre BA13 sur l'ossature métallique :

Isolation mur intérieur de la maison

On a utilisé ici deux plaques de 120 cm de large, pour faire le moins de joints possible. On bouche la fenêtre et on découpe ensuite avec une scie à main pour la dégager.

Pour le vissage, on a investi dans un petit outil très pratique qui, adapté sur la visseuse, permet d'éviter de trop enfoncer la vis dans le plâtre :

Visseuse placo

Voilà, on a terminé par des petits bouts de plaque d'environ 10 cm de hauteur en bas. Pas de soucis pour les joints à ce niveau car tout sera caché par les plinthes :

doublage et isolation

Il reste à égaliser au niveau de l'entourage de la fenêtre avec une rape à placo :

rape à placo

On passe ensuite au plafond, en mauvais état, que l'on a décidé de doubler avec des plaques SP13 (Spécial Plafond), qui présentent la particularité (que l'on paie cher...) d'avoir 4 bords amincis. C'est donc l'idéal pour avoir un beau plafond où toutes les bandes sont bien masquées.

On a loué pour la pose un lève-plaque, ici démonté :

Lève-plaque pour BA13

L'engin permet de travailler seul. On soulève la plaque de plâtre et on la pose verticalement :

Lève-plaque

Puis on incline le plateau pour mettre la plaque horizontale et on fait tourner la manivelle pour la monter vers le plafond :

Lève-plaque pour BA13

Les plaques sont vissées directement dans les solives (précédemment repérées dans les combles) avec  de longues vis. Il faut évidemment un peu raccourcir les plaques pour que l'extrémité arrive en face d'une solive. Si le plafond avait été trop irrégulier, on aurait plutôt utilisé des suspentes métalliques.

Voilà deux de posées ! :

rénover un plafond

Ca devient bon...

Lève-plaque

Pour la suite, du MAP pour reboucher les plus gros espaces par rapport aux murs, puis bandes à joints et enduit.

En fait, on se dit que pour cette pièce, le plus dur est fait : dépose du conduit de cheminée, électricité, isolation, et aujourd'hui le plafond !

Partager cet article

Repost 0
Published by akpulko - dans Chambre 2nd
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Rénovation d'une maison de ville
  • Rénovation d'une maison de ville
  • : Les travaux réalisés dans notre nouvelle maison du début du siècle toute en hauteur de deux étages achetée en juillet 2008 ...
  • Contact

Profil

  • akpulko
  • Bricoleur averti qu'il va en baver.

La pensée du jour

"Un petit bing pour l’homme, un grand boum si t’as pas d’étais !... "

Neil, démolisseur.

NDA Good Luck, Mr. Gorsky !

Toutes les pensées du jour...

Partenaires